Dans la rubrique : On parle de nous ! -
Petit Bleu d'Agen

Article du "PETIT BLEU" d'Agen, dimanche 13 Novembre 2016

Com3Pom fête ses 10 ans

Com3Pom fête ses dix années d'existence. De quelques livraisons par semaine, elle distribue à présent près de 300 «paniers» sur Agen, Bordeaux et Toulouse dont une cinquantaine en «tout bio», et travaille avec des producteurs locaux.

L'histoire a commencé par un : «Et pourquoi pas !» Celles et ceux qui ne tentent rien n'ont rien : alors Samuel et Laurence Perret se sont lancés, en 2006 et ont créé Com3Pom. Lui était auparavant conseiller à la création d‘entreprise à l'Agropole, elle, travaillait pour la promotion de la fraise du Lot-et-Garonne.

Com3Pom est un service de livraison de «paniers» de produits issus de l'agriculture locale. A l'origine, des fruits et légumes uniquement, puis «se sont ajoutés quelques pots de confiture, du miel... de l'épicerie et maintenant, de la viande, volaille, porcs...» explique Samuel Perret.

Tout dernièrement, un des producteurs avec lesquels ils travaillent régulièrement, Philippe Godeas à Montpezat, a décidé de proposer un jambon d'York sans sel nitrité. Pas rose donc, plutôt gris. Mais tout aussi bon ! Et au lendemain de l'émission d'Elise Lusset, le jambon sans nitrite a trouvé des adeptes.

Dans les paniers de Com3Pom, du local donc, du bio aussi «cette semaine, sur 300 paniers que nous livrons sur la région agenaise, bordelaise et toulousaine, 50 sont tout bio».

Mais aussi un peu de marchandise plus exotique parce que parfois, l'envie d'un bon avocat, d'une juteuse clémentine se fait sentir.

image

Comités d'entreprise

«Nous enregistrons davantage de commandes en hiver. Je pense que l'été, les gens ont plaisir à aller au marché le matin, ou directement à la ferme avec le beau temps. Il y a aussi les producteurs sur le bord des routes. Alors qu'en hiver, avec le froid, les jours qui raccourcissent... on aurait tendance à moins sortir.»

Se faire livrer des bons produits prend alors toute sa dimension. Bien sûr, c'est un peu plus cher que dans un commerce. Il faut bien payer le service.

Com3Pom cherche à séduire à présent les comités d'entreprise. Et ça fonctionne. «C'est très simple. Les gens passent commande sur notre site Internet, grâce à un code d'accès spécial CE, payent par carte bancaire à tarif avantageux, et se font livrer sur leur lieu de travail. Il y a dix ans, lorsqu'on visitait les entreprises pour leur proposer ce service, on nous regardait en ouvrant de grands yeux. Faire livrer ses courses au bureau, vous n'y pensiez pas ! Maintenant, c'est entrer dans l'esprit des gens. Et la concurrence qui s'est installée nous a fait connaître encore plus !»

Com3Pom, c'est le bébé de Samuel et Laurence. Ils ont renoncé à une situation de salariés avec des appointements fixes et parfois conséquents à la fin du mois, eux qui ont une formation d'ingénieur agronome. Mais ne regrettent rien, même si «nous avons connu des moments un peu durs, la crise de 2008, nous l'avons sentie. Mais nous nous sommes relevés. Nous avons vu des concurrents se monter et fermer. Nous avons toujours voulu miser sur une gestion très rigoureuse. Évidemment, nous travaillons beaucoup. Mais c'est notre choix.»

Samuel et Laurence Perret sont cogérants et font appel à des prestataires pour livrer. Les producteurs qui viennent directement livrer dans le local de Com3Pom au MIN donnent volontiers un petit coup de main avant de repartir vers leur ferme pour remplir quelques paniers.

Corine Dalla Verde, Journaliste au Petit Bleu d'Agen

 Trouver un article, une recette (par mot clé)

 
 
Les articles par date
nov. 16
LMMJVSD
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
567891011