Dans la rubrique : Nos Producteurs -
pruneau d'Agen, nectarine, abricot

Jean Gabriel Dabadie, pruniculteur et producteur de fruits

Le rugby et les fruits sont les 2 passions de ce jeune arboriculteur.
Gersois d’origine, de Riscle « au pays du Pacherenc », il a quitté son pays natal et l’exploitation familiale « trop ronronnante » pour tenter l’aventure dans le Lot-et-Garonne.
C’est naturellement dans le pruneau qu’il atterrit, sur l’exploitation d’un agriculteur en fin de carrière, un rugbyman comme lui, avec qui "il parle le même langage" et qui lui cède une partie de ses terres. Les beaux arbres cinquantenaires sont situés sur les coteaux de Fals (à 10km d’Agen). Jean Gabriel a par ailleurs, planté il y a 10 ans des abricotiers et des cerisiers. Avec les nectarines, kiwis et l’élevage de poulet Label Rouge, voila l’exploitation bien diversifiée de cet agriculteur très occupé…
La saison de la récolte de la prune d’Ente et du séchage du pruneau est la plus intense. A partir du 15 août cette année et pendant environ un mois, le rythme est effréné ; le four tourne 24 heures sur 24 heures avec des tours de cuisson toutes les 2 heures.
Savez-vous comment on fait le pruneau ?
La prune d’Ente est récoltée (les arbres secoués comme dans la pub). Elle est placée sur des claies (sorte de grille avec un cadre en bois). Elle est déshydratées pendant 24h à 75°C dans des grands fours jusqu’à ce que son taux d’humidité atteigne 21%. A ce stade le pruneau n’est pas consommable, tel quel. Très sec, il a juste la capacité à pouvoir se conserver. Le pruneau d’Agen est ré-humidifié pour atteindre 31% d’eau et son moelleux.
La prune mi-cuite que nous vous livrons est une prune d’Ente déshydratée un peu moins longtemps et dont le taux d’humidité est supérieur (41%). Elle se conserve moins longtemps. Gardez-la au frigo !

Jean Gabriel Dabadie arboriculteur com3pom

 Trouver un article, une recette (par mot clé)

 
 
Les articles par date
août 15
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456